COMMUNIQUE CONJOINT DES MOUVEMENTS CITOYENS DE LA REPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO SUR LA DÉTENTION ILLÉGALE DE 17 ACTIVISTES MILITANTS DE LA VICI-RDC AU PARQUET DE GRANDE INSTANCE DE KINSHASA/KALAMU

Les mouvements citoyens de la RDC vivent dans une atmosphère non-démocratique à cause de la restriction des droits fondamentaux et des libertés publique, viennent de passer 4 journées folles suite à l’arrestation arbitraire et la détention illégale depuis le 01/11/2018 de 17 militants du mouvement citoyen la vigilance citoyenne (VICI-RDC en sigle) dont 3 filles parmi lesquelles figure Gloria SENGA la Coordonnatrice, pour n’avoir que sensibilisé la population sur l’éducation civique et le comportement responsable à observer pendant la période électorale dans le cadre d’une campagne denommée Congolais koteka ki bomoto nayo te pona mbongo (Peuple Congolais ne vend pas ta conscience pour de l’argent).

Les mouvements citoyens dénoncent les conditions inhumaines, cruelles et dégradantes dans lesquelles sont détenus ces jeunes activistes congolais et condamnent l’absence de l’autorité de l’Etat par le fait que le procureur près le parquet de Kalamu et les magistrats aient déserté leurs bureaux suite à une quelconque pression hiérarchique.

Nous nous posons les questions: “qui est cette hierarchie ? où est-ce qu’elle se trouve ? quel est son souci ? Pourquoi utilise t-elle la justice pour des fins politiques ?”
Nous rappelons au procureur près le tribunal de grande instance de kinshasa/Kalamu ainsi que ses magistrats que leurs actes constituent bel et bien l’infraction de déni de justice ,faits prévus par le code pénal congolais.

Les mouvements citoyens condamnent énergiquement les répressions réccurentes dont sont victimes leurs compagnons de lutte et restent perplexes sur la tenue de bonnes élections dans ce contexte de restriction criante de l’espace public par le régime en place.

Les mouvements citoyens restent préoccupés par la grève de faim observée par les amis arbitrairement détenus et surtout par l’état de santé de l’une d’elle (Rose KABALA) qui ne cesse de se déteriorer minute après minute.

Les mouvements citoyens exigent la libération immédiate et sans condition de ces 17 militants du mouvement citoyen #VICI-#RDC au plus tard lundi 05/11/2018 à 10 heures. Au cas contraire ils tiendront des grandes actions à partir de mardi 6 novembre 2018.

Free VICI-RDC

Nous restons vigilants👁👁

Pour les mouvements citoyens signataires

1. Joseph BAYOKO LOKONDO
_porte-parole de la VICI-RDC_
+243853690438

2. Ir. Ben-josé LUENDU
coordonnateur principal ECCHA-RDC +243844466101

3. Terry TSHIMANGA
_Secrétaire Général UJRC_
+243824554682

4. Honoré MVULA
_président du collectif des jeunes pro-changement_
+243815111118

5. Arnold
_Coordonnateur LASDH_
+243897925848

6. Gauthier MÜLLER
_Point focal BISO PEUPLE_
+243816065696

-7. Me Guy NGOMA
_Les Vrais Congolais Débouts_
+243997801414

8. Me Chris SHEMATSI
_Coordonnateur de Comptes à Rebours_
-243824579404

9. Patrick KANYINDA
_Coordonnateur LUCOV_
+243825454113

10. Alex MOKOFE
NOUVERCO
+243819198150

11. JC EKOSA
_Il est temps_
+243813814880

12. Ben BRYAN
_Coordonnateur ENOUGH_
+243818413336

13. Louison MUMBENGA
_Coordonnateur Ekoki_
+243853627612

14. Alain MULUMBA
_FILIMBI KINSHASA_
+243858691998

15. Jean Pierre MULUMBA,
Militant
Lutte pour le Changement (LUCHA)

16. Me MBEMBO
Militant Congolais débout
+243812440061

17. Elie MBOMBO
Militant COCORICO-RDC

18. Dénis BALAKO
_président du le Coq eveil du congo_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *